Vous avez déjà entendu parler du traitement plasma, mais vous ne savez pas de quoi il s’agit exactement ? Découvrez dans cet article, toutes les informations sur ce procédé industriel qui permet une meilleure adhérence de la surface traitée. Cette technique est de plus en plus utilisée de nos jours, notamment avant le collage ou l’impression, entre autres.

Pourquoi traiter les surfaces des matériaux ?


Que ce soit dans le processus de fabrication ou de production du textile, du verre ou du métal, tous les matériaux et autres substrats doivent être traités au préalable. Ces opérations sont indispensables afin que les surfaces soient hautement fonctionnelles. Une fois traitées, elles offrent une meilleure adhérence, facilitant ainsi le revêtement, l’impression ou encore le soudage. En traitant les surfaces poreuses, rugueuses, abîmées ou souillées, l’objectif est d’effectuer la préparation et l’activation du matériau afin de favoriser des finitions de qualité.

Les avantages du traitement plasma


Cette technique est utilisée pour offrir aux revêtements traités des qualités définies en fonction d’un usage précis. Pour les textiles par exemple, l’opération consiste à fonctionnaliser les fibres afin d’obtenir des propriétés antibactériennes, thermiques et régulatrices, hydrophobes, etc. Le traitement plasma s’avère utile dans tous les secteurs industriels, du textile à l’imprimerie, en passant par la métallurgie et l’aéronautique.

Le traitement plasma est particulièrement apprécié car, contrairement aux autres techniques, chimiques ou thermiques par exemple, il ne dégrade pas les matières. Au contraire, il renforce les performances de la partie traitée telle que les surfaces plastiques, en fonction de l’usage auquel le matériau est destiné. Il permet également d’optimiser la mouillabilité de la surface ou d’en améliorer la tension. Ce traitement est requis avant pulvérisation des polymères sur les surfaces métalliques afin de les rendre moins sensibles à la corrosion et à l’oxydation. Grâce à ces propriétés hydrophiles, colle, peinture et encres adhèrent plus facilement.

Les différents types de traitement plasma


Si le traitement corona consiste à envoyer du courant électrique sur la pièce à traiter pour en modifier les propriétés, le traitement plasma utilise de l’air comprimé. Ce procédé se décline en deux techniques de traitement : sous pression atmosphérique et sous vide.

Le traitement plasma sous pression atmosphérique


Également appelée traitement par plasma sous basse pression, cette technologie permet d’améliorer l’adhérence de la surface des matériaux en boostant son énergie. Elle est résolument efficace et facile d’application. La première étape consiste à éliminer les impuretés comme les poussières résiduelles et autres polluants, des plus microscopiques aux plus collantes. Ensuite, une mince couche de mélange organique est répartie de manière homogène sur toute la partie à traiter, en appliquant le produit sous forme de vapeur. Cette opération est indispensable pour corriger la rugosité de la surface et lui offrir de nouvelles fonctionnalités.

Le traitement plasma sous vide


Cette technique ressemble au traitement de surface à pression atmosphérique, mais avec des champs électriques beaucoup moins intenses, car le nombre de collisions est moins important. Cependant, la technologie plasma sous vide est recommandée pour les pièces affichant des dimensions plus conséquentes. Pour effectuer cette opération, les matériaux sont placés dans une chambre sous vide d’air, les équipements de traitement de surface utilisés étant plus puissantes. Tout comme le traitement de plasma à pression atmosphérique, cette technique de décontamination à basse pression active tous les types de surfaces, du dépoussiérage au dégraissage.

Derniers articles :

Vous avez déjà entendu parler du traitement plasma, mais vous ne savez pas de quoi il s’agit exactement ? Découvrez...
Décider du type de portail pour une maison ou un immeuble peut sembler un véritable défi à première vue, car, en pl...
La saison estivale est également la saison du camping. Cependant, se prélasser sous la chaleur nécessite une bionne h...